La télévision (1960-1965)

La télévision (1960-1965)

Un soir, en 1962, papa et mon frère Marcel nous firent une surprise : ils amenèrent un téléviseur. Bien qu’à cette époque la R.T.F. (La Radio Télévision Française) émettait une seule chaîne en noir et blanc et uniquement à certaines heures, elle révolutionna les habitudes et comportements de la maisonnée. Maman tout d’abord : elle oubliait ses préparations sur le feu en cuisine au grand dam de mon père et mon emploi du temps ensuite : je passais souvent mes soirées devant cette fenêtre magique.

Cela m’a donné un peu de prestige : tous les jeudis, pendant un temps, les copains venaient à la maison regarder les émissions pour la jeunesse. Mais bientôt toute la rue acquérait cette fenêtre magique…le roi fut déchu…

Quelques feuilletons sont restés dans ma mémoire :

Le temps des copains (1961) : le feuilleton préféré de maman. La vie de trois étudiants dans une caravane au fond d’une cour dans les beaux quartiers parisiens : Étienne, en médecine, Lucien aux beaux-arts et Jean, fils d’un riche industriel, à l’école des Sciences-Politiques. Ils nous ont donné une image romanesque de la vie  étudiante  de cette époque…

Aventures dans les îles (1961) : les tribulations romanesques et policières du Capitaine Troy et de sa magnifique goélette de 25 mètres, à coque blanche et pont vernis, appelée « TIKI », entre les îles du Pacifique Sud.

Au nom de la loi : cette série raconte les aventures de Josh Randall, chasseur de primes dans le Far West, armé d’une Winchester à crosse et canon sciés.

Thierry la Fronde : au milieu du XIVe siècle, le roi de France est prisonnier des Anglais et le Prince de Galles occupe une bonne partie du royaume de France.
Thierry de Janville, un jeune seigneur, son arme favorite étant la fronde, décide de résister aux Anglais et de délivrer son roi. Trahi par son intendant, Il est fait prisonnier dans son propre château. Il s’évade avec l’aide d’un hors-la-loi et se réfugie dans la forêt. Au hasard des rencontres il se constitue une bande de compagnons pour l’aider dans sa tâche.

Monsieur Ed (1965) : le cheval, doué de parole et sarcastique à souhait, crée bien des problèmes à son propriétaire.

Zorro (1965) : de retour d’Espagne, le jeune noble don Diego de la Vega découvre que Los Angeles, petite ville de la Californie espagnole, est tyrannisée par le commandant de la garnison. Il prend les armes sous le nom de Zorro pour combattre ces abus de pouvoir.

Et puis bien sûr les retransmissions incontournables telles que :

L’enterrement de J.F. Kennedy, le 25 novembre 1963 ; Maman à mon côté, pleurait doucement et elle éclatât bruyamment en sanglot devant le petit John John saluant son père.

L’ouverture solennelle, le 11 octobre 1962, de Vatican II, le XXIe concile œcuménique de l’Église catholique. Grandiose !

Le journal télévisé, avec ses grands prêtres : Léon Zitrone, Robert Chapatte, François de La Grange, Joseph Pasteur, Raymond Marcillac, était incontournable pour mes parents, nous le regardions religieusement en famille mais ne ils délaissèrent jamais le journal, leur journal “Ouest-France”. Maman l’épluchait chaque jour ; elle suivait particulièrement certaines valeurs en bourse car, disait-elle : « C’est un bon indicateur de la santé du pays ». J’avoue que je fais de même. À cette époque, ce qui m’intéressait c’était, sous la forme d’une bande dessinée de quelques cases, les aventures d’une famille de français moyen de l’après-guerre : Lariflette avec sa femme Bichette et ses six enfants.
Le gros poste de radio à lampes, avec son œil magique, cette petite lampe verte qui servait à régler le récepteur, trônait toujours dans la cuisine mais ne servait plus que très rarement.

Publicités
Cet article a été publié dans Adolescence. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s