Les échalotes.

De retour de captivité, il rejoignit ma mère et mon frère à Mauves pour recommencer une nouvelle vie. Très rapidement, il s’intégra dans ce petit bourg en participant à la création des décors de la troupe de théâtre du patronage et se loua pour faire les jardins, entre autres, celui du curé.
Il fut embauché à laiterie Leparoux à Thouaré-sur-Loire à 5 kilomètres de Mauves. Il faisait le trajet à bicyclette.
En 1947, Marcel naissait et ce fut un jour béni des dieux car mon père découvrit que la chatte avait fait des petits et qu’une nichée de lapereaux était blottie dans la paille du clapier.

Les échalotes.

Il désherbait ce soir là une planche de carottes dans le jardin du curé et ce dernier vint lui rendre visite. Ensemble ils en firent le tour. Il ne pouvait que louer le travail accompli. Les haricots sortaient tout juste, les pommes de terre étaient en fleur, pas un brin d’herbes folles, tout était parfait.
En passant devant les rangs d’échalotes, ils en vinrent à discuter de la technique de plantation :
« Dites-moi monsieur Mahé comment faites-vous ?
– Et bien pour éviter, l’été, le pourrissement de la base, je fais un léger buttage avant plantation et je les plante en les inclinant vers le nord. En poussant elles vont se redresser et leur base sera moins en contact avec la terre. Lorsqu’elles vont grossir la motte va éclater et le bulbe sera aéré. »
Le curé fut très impressionné par des explications aussi techniques.
« Intéressant, intéressant… Quelle variété avez-vous plantée ?
– Des couilles de pape* Monsieur le curé.
Il fut stupéfait d’une telle réponse, son visage blêmit
– Comment osez-vous monsieur Mahé ! Comment osez-vous ! s’écria-t-il.
– Mais monsieur le curé c’est le nom, je vous assure, c’est le nom… »
Il laissa là mon père et remonta l’allée à grand pas en relevant sa soutane.
En ce temps là on ne plaisantait pas avec la religion….

* C’est une variété connue de figues mais d’échalotes ce n’est pas si sûr.

Les échalotes.

Publicités
Cet article a été publié dans Enfance. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.