Les premiers pas du Radio-Club de Saint-Nazaire (1923)

Articles connexes :
Albert Thiry
Albert Thiry – Les concerts nazairiens radiodiffusés

CarteSaintNazaire1924AnnoteeLettreRadioClubSaint-Nazaire en 1924 –A) Place Carnot ; B) Syndicat d’Initiative ; C) Salle de la Jeunesse.
(Pour plus de détails, cliquez ici)

 

Bref aperçu des débuts de la T.S.F en France

L’histoire de la radio est une longue épopée et une invention collective ayant son origine avec Maxwell qui prouve l’existence des ondes électromagnétiques pour aboutir, par les travaux de nombreux chercheurs, à la télégraphie sans fil puis à la téléphonie sans fil.
En France, au début du siècle, l’armée a vu tout de suite, le potentiel militaire de cette nouvelle invention et chargea le capitaine Gustave Férié de son développement qui se verra accéléré par la première mondiale.
En janvier 1904, il installe un émetteur à la Tour Eiffel d’où sera émise en 1908 de la musique pour la première fois en France. En 1921, il deviendra la première station de radio française « le Poste de la Tour Eiffel ».

Les premiers pas du Radio-Club de Saint-Nazaire

Quelques nazairiens suivaient avec passion ces nouveaux progrès scientifiques et technologiques et fondèrent le 24 mars 1923 le Radio-Club de Saint-Nazaire.
Il a tenu sa première assemblée générale, le 7 avril 1923, dans un des salons du premier étage du Grand Café, place Carnot. Son but : «… grouper tous ceux qui s’intéressent à cette science passionnante, nouvellement éclose, des belles découvertes des dernières années sur les ondes électriques et de leurs merveilleuses applications ; des mettre à même d’en suivre les progrès et mettre à leur portée les appareils nécessaires ; d’une manière générale, participer à la vulgarisation des sciences nouvelles et contribuer ainsi à l’instruction du public. ».

Une quarantaine de personne assistait à cette première assemblée. C’est M. Dévéria, vice-président* qui ouvrit la séance, le docteur Thollon, président, ayant été empêché. Le bureau provisoire était comme suit : MM. Dréanic, vice-président ; Lucien Lévy, secrétaire général ; Armand Lévy trésorier ; Bouquet, trésorier-adjoint ; Lamoureux fils, secrétaire adjoint archiviste ; Cazalet, Lavalle et Prince, administrateurs conseils.
Le Radio-Club se proposait d’organiser des conférences, de s’affilier à une fédération d’associations similaires, pratiquer des expériences, s’abonner à des revues mises à la disposition des adhérents et ces derniers bénéficieraient de remises auprès des distributeurs d’appareils.
Les cotisations étaient fixées comme suit : membres bienfaiteurs les personnes versant une cotisation d’au moins 100 francs, membres honoraires, au moins 20 francs, membres actifs 12 francs par an. Un droit d’entrée de 5 francs était perçu la première année.
Les dames pouvaient faire partie du Radio-Club et les enfants mineurs admis avec l’autorisation des parents. La carte d’adhérent donnait droit d’entrée à toutes les séances organisées par la société pour le membre et toute sa famille.
Le Radio-club se proposait d’organiser deux fois par mois des séances d’audition entre autres les concerts de la Tour Eiffel.

* Peut-être M. Dévéria , ingénieur au Chantier de Penhoët.

Il fallait une salle de réunion qui puisse permettre l’installation d’une antenne. Il leur sembla que la Salle de la Jeunesse* pourrait parfaitement convenir et les membres du bureau ont pris contact avec le Comité Général d’Education*, gestionnaire de celle-ci.
Pour l’installation de l’antenne et l’appareillage (une batterie d’accumulateurs, un bloc de piles, une douzaine de lampes) la dépense était estimée à 700 francs.
Le radio-Club n’était pas assez riche pour faire l’acquisition d’appareils récepteurs, les membres fondateurs qui en possédaient les ont prêtés gracieusement.

* La Salle de la Jeunesse était située à l’angle de la rue Ville-ès-Martin et la rue de l’Hôpital.
** Ce dernier était chargé d’organiser, en rapport étroit avec la municipalité, les différentes fêtes et manifestations sportives.

La première causerie conférence a eu lieu le mardi 29 mai 1923 par M. Cazalet, chef de travaux à l’École pratique de Commerce et d’Industrie, ancien chef de poste de T.S.F. Elle portait sur les courants induits et les principes fondamentaux de la T.S.F.
M. Lévy, secrétaire général avait apporté ses appareils et les participants purent entendre une partie des concerts Radiola. L’émission fut troublée par des bruits parasites provenant en partie par des émissions télégraphiques. Il fut convenu que la prochaine réunion se ferait un samedi soir pour entendre le concert de la Tour Effel moins troublé par les autres émissions.
À cette date le Radio-Club comptait 73 adhérents.

Nos sans-filistes nazairiens pouvaient écouter alors les stations de la Tour Eiffel*, Radiola** et l’École supérieure des P.T.T., principaux émetteurs français de radiodiffusion publique.

* Le poste de la Tour Eiffel a diffusé sa première émission radiophonique le 24 décembre 1921 qui n’était captée que par un nombre très restreint de sans-filistes avertis sur leurs postes à galène. L’inauguration officielle a lieu le 6 février 1922.
** Radiola était une station de radio généraliste et privée française, créée par Émile Girardeau. Elle a émis du 6 novembre 1922 au 28 mars 1924. Le 29 mars 1924 elle devint Radio-Paris et passera sous le contrôle de l’état le 17 décembre 1933 jusqu’au 17 juin 1940. Sous l’occupation, de juillet 1940 à août 1944, elle garde son nom de Radio Paris, mais est alors sous contrôle des collaborateurs et des allemands.
Radiola1923Carte publicité Radiola – 1923
Collection Michel-C Mahé

Voici le programme proposé par ces trois stations le mardi 29 mai 1923, jour de la première réunion du Radio-Club :

Radiola

À 12 heures 45 : Informations de la matinée.
12 heures 55 : Concert tzigane par l’orchestre Jaumain.
17 heures : Cours de la Bourse du Commerce de Paris, du Havre et de New-York.
17 heures 10 : Informations financières de Paris et de Londres, cours des changes.
17 heures 20 : Radio Dancing par orchestre spécial Radiola.
20 heures 45 : Ouverture de l’Ecossais, de Chatou, Delibes ; – Informations
21 heures : Soirée avec le concours de Mlle Henriette Deliège et de Mlle Deval-Brice, du Vaudeville : 1. Air de ballet (Samuel Rousseau) ; 2. Passepied du roi s’amuse, flûte (Léo Delibes) ; 3. Air de la Fille du Régiment, chant, Mlle H. Deliège (Donizetti) ; 4. Mélodie, violon (Dancla) ; 5. a) Cassez, Brisez (Jules Truffier) ; b) Les Confitures (Victor Hugo) : Mlle Deval-Brice ; 6. La Clochette (Dancla) ; 7. Sérénade, violoncelle (Borodine) ; 8. Air des Pêcheurs de Perles, chant : Mlle H. Deliège (Bizet) ; 9. Cavaline et chœur, danse des Pêcheurs de Perles (Bizet).

École supérieure des P.T.T

À 20 heures 15 : Causerie et explications sur les chèques postaux.
20 heures 30 : Cours d’anglais.
20 heures 45 : Cours de lecture au son
21 heures 15 : Conférence sur la situation présente et les devoirs qui s’imposent à la France, par M. Blondel, Professeur à l’École des Hautes-Etudes Commerciales et à l’École des Sciences Politiques.

Tour Eiffel

À 7 heures 40 : Prévisions agricoles météorologiques.
11 heures 15 : Bulletin météorologique.
15 heures 30 : Cours des rentes françaises
18 heures 10 : Avec le concours de Mme Madeleine Girard, des concerts Touche ; M. Eugène Renschsel, pianiste, 1er prix et prix d’excellence du Conservatoire de Paris., soliste des concerts Colonne et Lamoureux ; M. Cremencio Arrue. Violoniste, grand prix d’honneur du Conservatoire de Madrid et prix Sarasate, accompagné au piano par Melle Biddle-Combe : Le Miroir de l’Âme de Weistroffer ; Air de Lia, de Debussy ; L’Attente, de Saint-Saëns : Mme Girard ; Une étude n°1, 2e livre, de Chopin, 2e Scherzo : M. Renschsel, et morceau de violon par M. Arrue.

 

SyndicatInitiativeRue de l’Océan ; à droite le Syndicat d’Initiative  – Collection Michel-C Mahé

Un accord fut conclu avec le Syndicat d’Initiative* pour déposer les revues, brochures et catalogues reçus par le Radio-Club dans ses nouveaux locaux. Chaque adhérent pouvait les consulter sur présentation de sa carte de membre.

* Le dimanche 8 juillet 1923, le Syndicat d’Initiative du port et de la région nazairienne, présidé et animé par M. Charles Lemoine, a pris possession de ses nouveaux bureaux, 4, rue de l’Océan. Ils comprenaient un vaste hall, garni de tables pour consulter les guides, revues et documents mis à la disposition des touristes. On pouvait admirer deux maquettes, d’un mètre de long, de magnifiques paquebots réalisés dans les chantiers nazairiens. Outre le bureau de renseignements il y avait : la bibliothèque de la Société de Géographie, celle du Radio-Club et l’installation réservée à la recette auxiliaire des postes.

Les expériences de réception se montrèrent dans certain cas fort décevantes malgré l’utilisation d’appareils perfectionnés et très puissants (5 lampes). Ils entendaient, certaines fois, «que quelques brides de concerts : « çà et là une phrase de violoncelle interrompu par des roulements de tambour ou un délicat solo de flûte enveloppé dans un gargouillis saugrenu… » mais parfois les ondes se montraient dociles et les concerts étaient alors entendus avec une netteté remarquable et dans ces bonnes conditions ils recevaient parfaitement les émissions de Bruxelles, de Londres, d’Aberdeen, et de plusieurs stations anglaises.

L’éloignement de la salle de la Jeunesse posait problème et l’assiduité des membres aux réunions s’en ressentait. A l’assemblée générale du 29 mars 1924, le bureau proposa d’entrer en pourparlers avec le Syndicat d’Initiative pour installer l’antenne dans ses locaux et d’y tenir les réunions. Un accord fut conclu et les réunions se firent désormais dans la grande salle du Syndicat d’Initiative.

Publicités
Cet article, publié dans Histoire de Saint-Nazaire, Saint-Nazaire entre 1920-1938, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.